Le bureau exécutif national du Parti Le Réveil accompagné par une forte délégation du bureau transitoire de l’Union fait la Nation (UN) conduite par l’ancien ministre Étienne Cossi était le vendredi 12 octobre 2018 au contact des populations de l’arrondissement de Zinvié. A l’issue de la rencontre, les populations ont réitéré leur soutien et ferme adhésion aux réformes du Président Patrice Talon.

Aux lendemains de la présidentielle de 2016 à laquelle le Parti Le Réveil a appelé à voter le candidat Patrice Talon, la rencontre des élus locaux, militants, sympathisants et anonymes du vendredi 12 octobre 2018 sonne comme le réchauffement des bases politiques. Elle vise à remercier les populations, les informer et les désintoxiquer de fausses rumeurs alimentées par les esprits malintentionnés. A l’occasion, rien n’a été négligé. Les membres du bureau exécutif national du parti de Félix Dansou Dossa ont bénéficié de l’accompagnement de certains membres du bureau transitoire de l’UN auquel Le Réveil est désormais affilié. En effet, la parole a été libérée. Du représentant des sages aux jeunes en passant par les femmes, le discours a été le même. Qui pour mieux comprendre les réformes du régime Talon, qui pour égrener les besoins communautaires, qui pour encourager le chef de l’État à poursuivre ses réformes pour le bien-être des populations.
A tout ceci, les populations ont eu droit à un discours d’engagement, d’apaisement et d’assurance de la part de la délégation du bureau transitoire de l’Union fait la Nation. Pour Alphonse Sogadji, le soutien du peuple aux réformes courageuses du chef de l’État est non négociable. Chaque béninois doit accompagner le régime de la rupture en vue de l’accomplissement desdites réformes, a-t-il déclaré. Ainsi, Emmanuel Koï a lancé un appel à l’esprit de discernement vu le déferlement des contre-vérités, le fort des sirènes de l’opposition via les réseaux sociaux. Les conseillers communaux Dossou-Yovo et Fayèmi sont revenus sur le processus ayant conduit à la réalisation des infrastructures communautaires actuellement au bénéfice des populations de Zinvié.
Ce n’est pas le fait d’une ” personne” tel qui se colporte dans l’opinion, va ajouter le conseiller communal et président du Parti Le Réveil. Loin de la querelle politicienne, Félix Dansou Dossa a informé les siens au sujet des tractations politiques auxquelles souscrit le Parti Le Réveil. Vu la nouvelle charte des partis politiques et l’intime conviction du chef de l’État de regrouper autour de lui les forces le soutenant, le Part Le Réveil fait partie intégrante de l’Un et appartiendra au Bloc Progressiste. Il n’a pas pu laisser sous silence l’information selon laquelle un membre de sa famille politique siège aujourd’hui au rang de personnalité dans une institution de la République.
Il a invité les uns et les autres à garder l’espoir et à soutenir davantage les réformes salvatrices du régime Talon.
Le coordinateur-Atlantique de l’Un intervenant en dernier ressort a renseigné les populations des composantes du parti Le Bloc Progressiste en gestation. Citant quelques unes dont le Parti Le Réveil et l’AND de B. Dassigli, Étienne Cossi a déclaré que ce parti a un avenir radieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.