Grand artisan de l’avènement au pouvoir du président Patrice Talon, et favorable aux actions du gouvernement, l’homme n’a cessé de multiplier ses actions sociales en direction des populations. Plus d’une cinquantaine de salles de classe et bureaux construits, des clôtures de structures administratives réalisées, des équipements offerts, des espaces aménagés, des soutiens et parrainages à n’en point finir, Fernand Bernard Houngnibo est le fils bien adoubé dont les populations de la 5ème circonscription électorale louangent les qualités.  Préoccupé par le bien-être de ses frères et sœurs, l’Inspecteur des douanes et  Chef de brigade de la direction départementale des douanes et droits indirects Ouémé-Plateau, Fernand Bernard Houngnibo, est très actif dans le social depuis bien des années. D’un tempérament assez exceptionnel couronné par une humilité charismatique, il est depuis de nombreuses années, très proche des populations de la 5ème circonscription électorale et même au-delà. En témoignent ses nombreuses actions sociales dans les communes d’Allada, de Toffo, de Tori-Bossito, de Kpomassè, et de bien d’autres. Quelques années ont suffi pour qu’il ait à son actif une dose remarquable d’œuvres sociales. Pour le natif de Sékou, l’éducation est un secteur très sensible et capital qui a besoin de l’apport des uns et des autres. C’est dans cette idéologie qu’il dote un bon nombre d’écoles primaires publiques, de collèges d’enseignement général et de complexes scolaires, de salles de classe, de bureaux pour les administrations, des équipements, de clôtures pour certaines d’entre elles qui en ont besoin. On peut citer entre autres, le CEG2 d’Allada, le Complexe scolaire Gandaho, les CEG Toffo, Agbanou, Ayou … et le gigantesque bâtiment qui sort de terre au CEG de Sékou. On parle de 12 salles en R+1. La Clôture de la gendarmerie de Sékou est l’œuvre de ce digne fils qui un a aussi fait construire des paillotes et un bureau pour les Chefs des villages de la commune de Toffo. Respectueux des normes culturelles et cultuelles de notre pays, Bernard Houngnibo a offert en janvier dernier un temple de prière aux adeptes de Toffo. Les adeptes du culte vodoun venaient donc d’avoir un espace sécurisé pour faire leurs rituels. Dans la commune d’Allada, il a fait aménager un grand domaine pour les manifestations culturelles et cultuelles des adeptes du culte vodoun de la commune… L’homme, au-delà du social … Le Chef de brigade de la direction départementale des douanes et droits indirects Ouémé-Plateau est aussi connu à travers ses prises de positions sur les actions du gouvernement. On se rappelle sa sortie en juillet 2017 à la faveur de la mutation de plusieurs agents des douanes procédés par le ministre l’économie et des finances Romuald Wadagni sur proposition du Directeur général des douanes et droits indirects Charles Inoussa Sacca Bocco. L’homme, tout en tirant un coup de chapeau à ces deux personnalités, a laissé entendre : “Certaines baisse des recettes douanières connues sous le régime précédent, était le corolaire des mauvaises affectations opérées sur fond d’affairisme et de corruption. Lorsque les agents qualifiés ne sont pas envoyés aux postes de responsabilité qui leurs conviennent, soufflez qu’on assiste au laxisme et à la corruption dans la mobilisation des recettes douanières”. On l’a vu aux côtés des populations d’Allada, lors des manifestations de soutien au président Talon dans la lutte contre la corruption. Sans oublier son soutien aux manifestions de lutte contre des maladies du siècle ; et bien d’autres actions de solidarité. Ce défenseur des intérêts des populations du Bénin en général et de la 5ème circonscription électorale en particulier est devenu l’homme tant attendu. Judicaël E.C. GBETO  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.