Comme il est de coutume en début d’une nouvelle année, les présidents et membres des institutions de la République, le corps diplomatique présentent au Chef de l’Etat, leurs vœux. En réponse aux différents vœux, le Président de la République, Son Excellence Patrice Talon a procédé, le mardi 08 janvier 2019, à la traditionnelle cérémonie de présentation de voeux de nouvel An aux institutions de la République, aux Corps Diplomatique accrédité au Bénin et la hiérarchie des Forces de Défense et de Sécurité.

Le Chef de l’Etat à échangé les vœux du nouvel An avec les membres des institutions de la République, le Corps Diplomatique accrédité au Bénin, et la hiérarchie des Forces de Défense et de Sécurité. Ceci en réponse aux messages de vœux de ces Corps constitués en République du Bénin. Il faut rappeler que la substance de ces messages au Président de la République se résume en des vœux de santé, de paix, de longévité, de prospérité, de réussite, à l’endroit du Chef de l’Etat lui-même mais aussi de sa famille, ainsi que ses proches. Dans son message-réponse, le Chef de l’Etat, après avoir formulé des vœux à l’endroit de ces dignes personnalités de la République, leur a confié ceci : « Vos Institutions, comme l’ensemble du peuple béninois, sont engagées dans l’œuvre de transformation qualitative de notre pays, pour son développement et pour l’amélioration de nos conditions de vie ». En rappelant à ces Institutions la mission qui est la leur et en même temps celle du peuple béninois, Patrice Talon veut dire à toute la nation combien la tâche est immense et que c’est les efforts réunis de toutes les composantes de la République qui peuvent permettre de conduire le Bénin au développement. En parlant du PAG, les Corps constitués ont, dans leurs présentations, souligné beaucoup de points de satisfaction que ne pourraient que relever l’économie nationale.  Sur ce point, le Président de la République a noté que « Les motifs de satisfaction que vous avez relevés dans la mise en œuvre du Programme d’Actions du Gouvernement sont donc, forcément, au mérite partagé de tous ». L’homme a continué dans la même logique en sollicitant le travail en groupe de toutes et de tous. « Les efforts à accomplir pour davantage de progrès et de mieux-être relèvent de notre devoir collectif », a affirmé Patrice Talon.

Judicaël E.C. GBETO   

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.