Pour une deuxième fois consécutive, Mohamed Salah a remporté le titre de Joueur Africain de l’année. Ce sacre a eu lieu en terre sénégalaise ce mardi 08 janvier 2019 lors des CAF Awards, confirmant la bonne nouvelle des Pharaons, choisis au débotté pour organiser la CAN 2019 un peu plus tôt dans la même journée.

L’Egypte est allée démontrer en terre sénégalaise ce mardi 08 janvier 2019 qu’elle effectivement le roi du football africain ; au passage avec 7 trophées au tableau de chasse. Quelques heures après la désignation du pays des pyramides comme hôte de la CAN 2019, la star de Liverpool, Mohamed Salah, a en effet été élu sans surprise Joueur Africain de l’année. Déjà sacré en 2017, l’ailier de Liverpool signe la passe de deux et entre dans le cercle fermé des légendes vivantes que sont le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004) et l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012), seuls joueurs à avoir réussi à conserver leur titre sur deux années consécutives.

Joueur de la saison 2017/18 en Premier League, l’attaquant aux 44 buts sur l’année 2018 a juste confirmé. L’ancien joueur de l’AS Rome avait déjà remporté le Trophée BBC récemment et terminé 6e du dernier Ballon d’Or France football. Comme l’année passée, il devance son coéquipier chez les Reds, Sadio Mané, et le buteur gabonais d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat en 2015, mais absent à la cérémonie de Dakar.

Les lauréats des autres catégories

Dans les autres catégories, on notera le règne du Maroc avec le sélectionneur Hervé Renard, élu entraîneur de l’année pour la 3e fois de sa carrière, le titre d’Espoir de l’année d’Achraf Hakimi (Dortmund) et celui de président de Fédération pour Fouzi Lekjaa. Qualifiée pour la première CAN de son histoire, la Mauritanie est récompensée à travers le titre d’équipe nationale de l’année, la Sud-Africaine Chrestinah Thembi Kgatlana a réalisé un doublé : Joueuse de l’année en plus le trophée du but de l’année.

Ghislain Printant

– Tableau d’honneur complet des CAF Awards 2018

Joueur africain de l’année : Mohamed Salah (Egypte & Liverpool)

Joueuse africaine de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud & Houston Dash)

Meilleur jeune : Achraf Hakimi (Maroc & Borussia Dortmund)

Entraîneur de l’année : Hervé Renard (Maroc)

Entraîneur de l’année en foot féminin : Desiree Ellis (Afrique du Sud)

Équipe nationale de l’année : Mauritanie

Équipe nationale féminine de l’année : Nigeria

But de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud & Houston Dash)

Président de fédération de l’année : Fouzi Lekjaa (Maroc)

Prix de Platine : Macky Sall, président du Sénégal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.