La journée de la célébration de la fête du vodoun, ce 10 janvier a été une journée très chargée pour sa Majesté Sossa Folly-Awon Danhouénou. En dehors des réjouissances organisées  dans sa cour, il a participé à la fête aux côtés de ses pairs à la place du «10 janvier». A la plage Awalé où ce sont déroulées les manifestations officielles dans la commune de Grand-Popo, il a été distingué par l’Agence panafricaine Kirana Culture, puis s’est rendu à la résidence de la reine Ayélé Adossi où il a fêté avec les sujets de ladite cour.

Coup double pour le Roi d’Agoué, Sossa Folly-Awon Danhouénou honoré lors des festivités du 10 janvier. Très attaché aux valeurs endogènes et par ricochet au développement de sa localité, il a financé la rénovation de «la place du 10 janvier » à Grand-Popo. Un acte qui a valeur de reconnaissance nationale et ses pairs n’ont pas tardé à lui retourner l’ascenseur. C’est ainsi qu’il a été au cours de la célébration de fête, distingué par l’Agence panafricaine d’événementiels du patrimoine et de la valorisation industries culturelle pour la promotion Furax. Ainsi il est admis dans l’ordre du mérite, en guise de reconnaissance à ses œuvres de développement par Kirana Culture. C’était devant le ministre du cadre de vie, Didier Tonato, le maire Anani Hlondji de Grand-Popo, des têtes couronnées d’autres localités, les adeptes sans oublier tous ceux qui ont fait le déplacement pour participer à cette fête à Grand-Popo. Une distinction qui tient lieu de  sa contribution entière au financement de la rénovation  de « la place du 10 janvier ».

L’ambiance de la fête avec ses sujets

Au cours de cette manifestation, il a profité de l’occasion pour lever un coin de voile sur les valeurs intrinsèques du vodoun  dans son royaume. Un royaume, a-t-il dit, « vieux de 400 ans» qui regorge au plan Culturel et cultuel des richesses, le premier au Danhomey dans lequel l’implantation de la première église catholique a eu lieu. Pour le roi Sossa Folly-Awon Danhouénou, le vodoun, c’est l’arbre qui permet de soigner avec ses écorces, ses racines, ses feuilles. Bref toutes ses parties constituantes pour ainsi dire que le vodoun regorge d’assez de  vertus. Au-delà d’une simple célébration, il a reçu des honneurs de la part des personnalités qui ont pris part à la fête à la résidence de la reine Ayélé Adossi. Ensemble avec les sujets de ladite cour, il a pris l’engagement d’unir les filles et fils d’Agoué autour des idéaux de développement et de mettre fin à la pagaille. Il a en outre reçu d’autres honneurs, notamment de la part des élus locaux. Ce qui témoigne de la reconnaissance de ces derniers, prêts d’ailleurs à œuvrer à ses côtés pour développer la ville d’Agoué. Au cours de leur message, tous ont appelé à l’Union autour du roi pour sortir Agoué des sentiers battus.

 

Bertine Gaba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.