Grand rendez-vous culturel des religions endogènes, la fête du Vodoun est, sans aucun doute, la plus grande des célébrations cultuelles béninoises. Dans les communes de Toffo et Allada, les adeptes ont toujours fêté dans des conditions précaires. Mais à travers les gestes de leur fils Bernard Houngnibo, l’édition de 2019 a été un succès. Aux cotés des populations de la 5ème circonscription électorale, l’homme était heureux de voir ses frères et sœurs fêter dans les différentes réalisations qu’il leur a offertes. Des chants et danses ont coloré cette journée du 10 janvier 2019 dans les communes de Toffo et Allada.

Journée chargée pour le fils le plus aimé des populations de la 5ème circonscription électorale. Bernard Houngnibo alias Hounon Kinmanhoulissa a fêté dans deux différentes communes le 10 janvier 2019. L’homme était à Toffo et ensuite à Allada pour communier avec ses parents qui l’attendaient avec impatience. C’est donc par la commune de Toffo et précisément dans le village de Gankpétin Soplova dans l’arrondissement de Coussi, que les manifestations ont commencé avec le protocole habituel d’accueil des invités et adeptes. L’arrivée sur les lieux du généreux donateur, Bernard Houngnibo, a ouvert le bal des allocutions. Tour à tour au pupitre ont défilé des autorités communales et des membres influents de la hiérarchie du culte vodoun de Toffo. Chacun d’eux dans son allocution a mis un accent particulier sur la  joie que ressentent les populations de Toffo en bénéficiant de ce joyau historique. Du Chef de l’Arrondissement de Coussi aux représentants des têtes couronnées, on peut ressentir l’honneur que le donateur a fait à la commune en se rendant dans ce même palais offert par lui aux gardiens de la tradition de Toffo. Pour Bernard Houngnibo, c’est un devoir d’offrir un cadre moderne à ceux qui gardent la tradition béninoise en équilibre. Il rappelle aux populations que le Programme d’Action du gouvernement a fait une place de choix aux religions endogènes béninoises. C’est donc pour cela qu’il souhaite se rendre à l’Assemblé nationale pour mieux défendre ces gardiens qui veillent sur sa tradition. Pour le représentant du Maire de Toffo, Evariste Sinkpota, « c’est un acte plein de sens que Toffo n’oubliera jamais. Pour lui dire merci, il faut donc l’accompagner dans la mission que le Chef de l’Etat a voulue lui confié. Celle de le voir défendre ses populations à l’Assemblée nationale pour le compte de la prochaine mandature sous la Bloc Républicain ».

Allada était aussi honoré par Bernard Houngnibo

Dans la 5ème circonscription électorale, le grand rendez-vous de la célébration de la fête des religions endogènes communément appelée « la fête du 10 janvier » est marqué d’un sceau particulier ; celui de non seulement communier avec les adeptes de Toffo mais aussi avec ceux d’Allada. En rang dispersés autrefois du fait d’un manque de cadre adéquat, les gardiens de la tradition célèbrent désormais cette fête ensemble dans une ferveur populaire. Il faut dire que les ‘’vodouisans’’ de la commune d’Allada avait déjà bénéficié d’un vaste domaine, situé derrière le marché de ladite commune, réservé aux activités des adeptes du Vodoun. Il faut dire que, pour l’homme, c’est sa manière à lui de démontrer son attachement aux valeurs endogènes et par ricochet, à la tradition. Dans son mot aux populations, le généreux donateur a mis l’accent sur la richesse dont disposent les communes de la 5ème pour son épanouissement. « La célébration de cette fête est l’occasion de révéler nos communes et notre pays. Ma participation à cette fête m’a toujours donné l’occasion de redécouvrir les nombreux atouts culturels dont regorgent ces communes, Toffo, Allada, Tori, Ouidah et Kpomassè, que nous devons revaloriser…», a laissé entendre l’homme au cœur doux de la 5ème.  Il a demandé aux populations de porter massivement leur choix sur le logo du Bloc Républicain afin qu’il aille défendre ses frères et sœurs à l’Assemble nationale. Il faut signaler que l’homme sera samedi prochain dans d’autres communes de la 5ème circonscription électorale pour leur dire tout son attachement et tout son soutien aux populations qui sont, sans aucun doute, déjà bénéficiaires de plusieurs infrastructures.

Judicaël E.C. GBETO  

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.