Comme il est de tradition à la veille de chaque saison sportive, la Fédération béninoise de Taekwondo (Fbt), sous l’égide de Grands Maîtres et autres cadres de cette discipline, procède à l’ouverture des activités à travers une cérémonie officielle de lancement. Le samedi 16 mars dernier a vu cet acte se répéter au Palais des sports du stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Kouhounou devant un nombre conséquent de pratiquants et en présence des deux plus Grands Maîtres de la sous-région, maîtres Pierre Ogoudjobi du Bénin et Siaka Coulibaly de la Côte d’Ivoire, tous deux ceintures noires 8è Dan.

C’est par une impressionnante parade de plus de deux cent pratiquants présents et sous la direction de maître Jacques Noutaïs, qui a reçu le commandement des mains du maître Général François Kouyami, que la cérémonie est lancée. Instants installations et discours à l’allure de témoignages. Il faut dire que c’est sous une haute ovation que les deux plus Grands Maîtres ont été installés. Comme il a toujours été accueilli en ces moments solennels, le patriarche du Teakwondo béninois, Pierre Ogoudjobi, à son entrée dans le hall a bénéficié d’un standing ovation comme pour témoigner à l’homme, tout le respect et l’honneur dus à son rang. L’entrée de son homologue de la Côte d’Ivoire, Siaka Coulibaly, a permis aux plus jeunes pratiquants et autres curieux présents en ces lieux de faire la connaissance du tout 1er Grand Maître, ceinture noire 8è Dan d’Afrique de l’Ouest. Alors que le serment des pratiquants a été prononcé par le maître Eric Tossou, l’assistance a eu droit, des minutes plus tard, à une démonstration bien fournie du Grand Maître Ogoudjobi. Sous une pluie d’applaudissements, l’homme de prêt de 80 ans, a réussi des exercices extrêmement exigeants avant d’être reconduit son siège. Occasion pour le Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), représenté par son Secrétaire général, Fernando Hessou, d’offrir du matériel sportif à la Fédération béninoise de Taekwondo (Fbtae) présidée par maître Jules Victorien Kougblénou. Tout ceci en présence du représentant du ministre des sports, Bonaventure Koffi Codjia. Les heureux du jour par la voix du maître Kougblénou ont remercié les donateurs, tout en promettant que les matériels seront bien utilisés et permettront de fabriquer d’autres champions d’Afrique et du monde. Fernando Hessou en a profité pour dire toute son admiration au Teakwondo béninois qui ne cesse de faire honneur au Bénin et les mots du président du Cnosb, Julien Minanvoa, empêché, au Comité exécutif. Le tout corroboré par les mots plein de joie et de reconnaissance de Bonaventure Koffo Codjia qui a laissé entendre le souhait du ministre Oswald Homéky à l’endroit de toute la famille Teakwondo, de la voir hisser le Bénin encore plus haut. La cérémonie a connu son épilogue à travers la bénédiction martiale donnée par le Grand Maître Pierre Ogoudjobi.

Il faut dire que ce lancement de la saison sportive 2019 a été suivie d’une formation donnée par les deux Grands Maîtres présents. Deux heures durant, près d’une centaine de ceintures noires ont reçu des enseignements de haut niveau. Ce qui est sans doute à l’image de ce à quoi ressemblera la saison sportive qui vient de s’ouvrir quelques heures plus tôt.

 

Judicaël E.C. GBETO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.